26 novembre 2021
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé
Chiffres clés
  • 140 000

    habitants

  • 66

    communes

  • 65 216

    actifs

Publications

Le schéma directeur et inventaires du Plan Vert

Imprimer la page
Partager la page

Historique

Chartres métropole a réalisé en 2003 son schéma directeur du Plan vert à l’échelle de 7 communes urbaines. Dans le cadre de ce document d'aménagement, elle s'engage dans la préservation d'espaces naturels et la création de liaisons douces.

Entre 2004 et 2011, 12 kilomètres de cheminements piétons et cyclables sont ainsi créés. La prairie de Luisant, classée Natura 2000, a été ouverte au public.

Entre 2003 et 2018, l’agglomération passe de 7 communes à 66. Suivant l’évolution du territoire, le schéma directeur du Plan Vert connaît plusieurs adaptations. Il s’applique à l’ensemble des 66 communes depuis 2019.

Ce nouveau document a été élaboré en concertation avec les acteurs concernés du territoire : les 66 communes, le Conseil régional, le Conseil général, le conservatoire des espaces naturels de la région centre, Eure et Loir nature, la chambre d’agriculture, Hommes et territoires…

Inscription dans les documents d'urbanisme et de planification

Ce schéma directeur, document majeur de l'aménagement du territoire, prend place dans les plans d’urbanisme de chaque commune. Il est également intégré au SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale de Chartres Métropole), lui-même validé depuis début 2020.

En savoir plus sur le Schéma de Cohérence Territoriale de Chartres métropole.

Reconnaissance

Chartres métropole a été labellisé « Territoire engagé pour la nature » en 2019, récompensant ainsi les actions menées et l’engagement pris pour la préservation de la biodiversité.

Objectifs

Le Schéma directeur du Plan vert de Chartres métropole comporte deux volets.

Volet 1 du Plan vert : les trames verte et bleue

Le recensement des espaces naturels du territoire (sites Natura 2000, Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de 1ère et 2ème génération, espaces boisés classés, rivière, mares…) a permis de tracer les trames verte et bleue de l'agglomération chartraine. L'objectif étant de préserver et valoriser ces espaces naturels, de les relier entre eux par des corridors écologiques, de les exempter de toute urbanisation et de les rendre accessibles au public quand cela est possible.

En 2019, dans le cadre de la mise à jour du schéma directeur du Plan vert, Chartres métropole a également été mis en place un observatoire de la biodiversité.

Ainsi, la collectivité gère aujourd'hui 100 hectares d'espaces naturels.

Volet 2 du Plan vert : les liaisons douces

Le deuxième objectif du plan vert est de développer le réseau des liaisons douces en les adossant aux trames verte et bleue, d'abord le long de l'Eure puis en les étendant étendre au fur et à mesure au reste du territoire. Le souhait est de créer un maillage de déplacements doux.

Depuis 2003 c'est ainsi 21 kilomètres de cheminements qui ont été créés pour un coût d'environ 12 millions d'euros.

Le schéma directeur a également permis d'identifier un potentiel de 170 kilomètres complémentaires qui s'étendront vers les zones boisées, le long des lignes de chemin de fer désaffectées, vers les zones naturelles.

Pour aller plus loin

L'histoire du Plan vert de 1977 à 2019

Ce livret retrace l'histoire du Plan vert, projet initié en 1977 par la Jeune chambre économique de Chartres et entamé par Chartres métropole en 2001.

Télécharger le livret retraçant l'histoire du Plan vert de 1977 à 2019. (PDF : 3,3 Mo)