27 septembre 2022
LinkedInFacebookrss

Le Colisée : complexe culturel et sportif

Les travaux sont en cours !

Le chantier du Colisée est en pleine effervescence ! Le gros œuvre doit être terminé début 2022 et la livraison du complexe est prévue en 2023.

Le Colisée vu du ciel

Survolez le chantier du futur complexe culturel et sportif (avril 2022).

 


Avec la montée en puissance de ses équipes sportives et une programmation événementielle de plus en plus riche et ambitieuse, Chartres métropole se doit d'avoir une salle de spectacles sportifs et culturels pouvant soutenir et alimenter ce dynamisme.

C'est la raison d'être du Colisée, futur complexe culturel et sportif, qui s'installe au sein du Pôle Gare de Chartres et des nombreuses ressources de desserte de son nœud intermodal.

Fiche technique

Nom : Le Colisée

Site : Pôle Gare

Maîtres d'ouvrage (MOA) : Chartres métropole, AMO SPL Chartres Aménagement

Architecte : Groupe-6

Surface : 14 113 m²

Composantes : Équipement événementiel modulable sportif et culturel. Jauges : 4037 spectateurs en configuration sport (3810 places pour le handball et 4037 pour le basket), 3390 en configuration spectacles culturels (places assises uniquement), 4203 en configuration concerts (places assises et en fosse).

Aménagement urbain : esplanade et toit-terrasse paysagés

Phasage :

  • Concours d'architecte : début 2011
  • Construction : 2021 – 2022
  • Livraison : 2023

Coût du projet : 55 M€ HT

Partenaires : État et Conseil régional Centre-Val-de-Loire : 3,803 M€ HT dont 2,662 M€ HT sur contrat État-Région

La vocation double du Colisée : le sport et la culture

Chartres métropole regroupe 66 communes, pour plus de 140 000 habitants. En parallèle, les clubs sportifs chartrains de haut niveau progressent et prennent pied au niveau national. Et la programmation culturelle et événementielle se densifie pour répondre aux attentes et animer le territoire.

Cependant, en matière d'équipements sportifs, l'agglomération ne dispose que de salles municipales, sous-dimensionnées pour un usage communautaire et accueillir des compétitions nationales. Il en va de même pour la culture. La seule salle d'une jauge supérieure à 1000 places, intégrée au parc d'expositions, souffre d'un confort et d'une offre technique insuffisants pour accueillir de grands concerts, des têtes ou des affiches de niveau national.

Le Colisée de Chartres métropole a la vocation d'accueillir aussi bien des rencontres sportives que des actualités culturelles, grâce à sa grande modularité.

Un complexe fonctionnel et modulable

De forme ovale, la salle offrira une visibilité optimale, quelle que soit la configuration mise en place : actualité sportive ou culturelle.

Cette modularité concerne l'intégralité de la salle principale mais aussi les régies, l'acoustique et les sols : un unique complexe pour les accueillir tous !

Une salle sportive de niveau national

En configuration sportive, le Colisée pourra accueillir 4037 spectateurs (3810 places pour le handball et 4037 pour le basket).

Il ouvrira grand la porte aux rendez-vous sportifs : autour d’un plateau modulable, aux parquets interchangeables, jusqu’à 4000 spectateurs pourront soutenir leurs équipes et assister à des tournois de haut niveau ; Lidl starligue, NM1, NF1, etc.

La salle accueillera d’ailleurs les sportifs avec tout le confort requis : terrain d’échauffement indépendant, vestiaires, salles de soin, massage et bains froids, espace de musculation…

Une salle de spectacle et de concert

En configuration spectacle, le complexe culturel pourra accueillir 3390 spectateurs (places assises uniquement), et jusqu'à 4203 pour les concerts (places assises et en fosse).

La régie son et lumière assurera l'ambiance via les dispositifs de l'imposant gril technique qui surplombera la salle et la scène... scène qui sera également modulable selon les spectacles et concerts.

Un complexe proposant de nombreux services

À l'intérieur du Colisée, un large hall, ouvert sur la ville, mènera à un déambulatoire comprenant bars et kiosques, espace convivial idéal pour l'accueil des spectateurs, les mi-temps et entr'actes.

Un « salon VIP » offrant une vue panoramique sur les flèches de la cathédrale permettra d'accueillir les spectateurs privilégiés dans des conditions haut de gamme, mais aussi d'organiser des petits événementiels hors programmation. Les clubs, associations ou encore entreprises du territoire pourront ainsi y organiser leurs événements indépendamment de la programmation du complexe culturel et sportif.

Le salon VIP intègrera les espaces traiteur pour des prestations de cocktails et repas chauds ou froids dans le cadre de ces accueils événementiels.

Une offre touristique et événementielle renforcée

Le Colisée permettra donc d'accueillir dans les meilleures conditions des équipes, des artistes renommés et leurs publics. Et ainsi d'attirer des visiteurs des régions Centre et parisienne.

Sa proximité avec la plateforme intermodale et la gare SNCF facilitera son accès mais en fera également une porte d'entrée sur le territoire et ses différentes animations touristiques. Les visiteurs auront par exemple un premier aperçu des illuminations de Chartres en lumières depuis le toit-belvédère, espace paysagé qui offrira une vue imprenable sur les flèches illuminées de la cathédrale.

Cette offre culturelle et sportive sera complétée par les grands salons et congrès qu'hébergera le futur parc des expositions de Chartres métropole, conçu par l'architecte Rudi Ricciotti, dont la construction démarre fin 2021.

Un complexe au cœur des flux

Le Colisée est implanté à proximité de la future plateforme intermodale de la gare de Chartres.

Cette proximité lui assurera une desserte directe par l’ensemble de moyens de transports disponibles pour les usagers : les TER, les cars régionaux, les bus urbains, les taxis, les voitures particulières, et les déplacements à vélo (la Maison du Vélo se trouvant également dans la gare) et à pied.

En outre, le futur parking souterrain de 1600 places avec station de taxis et point dépose-minutes apportera à la salle de spectacle ses ressources en stationnement.

Des accès sécurisés pour chaque type d’usagers

L'aménagement des abords de la salle, dans le cadre du Pôle Gare, est conçu pour absorber les flux que générera l'équipement.

  • Pour fluidifier les flux automobiles, une boucle de contournement sera créée au nord du complexe, et le parc de stationnement souterrain disposera d'entrées et de sorties séparées pour redistribuer les flux sur des axes propres à les absorber.
  • Les transports en communs bénéficieront de voies et de stationnements dédiés.
  • Des cheminements piétons et pistes cyclables complèteront ce canevas. La passerelle piétonne, qui enjambe les voies ferrées, créant d'emblée la liaison nord-sud reliant directement la salle à la gare SNCF et à la place Pierre-Sémard.
  • Une aire de service avec voie d'accès réservée assurera la desserte logistique de l'équipement, en niveau inférieur. Elle préservera ainsi le voisinage de toutes nuisances et risques d'accident.

Un complexe avec une identité forte et respectant le paysage

Au cœur de son écrin arboré, le Colisée constituera en soi un élément du nouveau paysage urbain.

Le projet architectural du cabinet d'architectes Groupe-6 s'adapte à la morphologie du terrain. Le complexe adopte ainsi la forme d'une pente douce végétale qui se finit verticalement côté sud en face des voies ferrées. L'équipement sera par ailleurs semi-enterré, avec une hauteur hors sol d'environ 17 mètres, et ne constituera donc pas un obstacle visuel pour les résident du quartier. Son toit-belvédère, végétalisé et accessible au public, offrira un point de vue remarquable sur le patrimoine chartrain.

Vue du sud, la salle créera un appel vers les quartiers nord ; inversement, vue du nord, elle s'effacera donc pour mettre en majesté la cathédrale.

La démarche environnementale est également présente dans ces choix architecturaux et paysagers (et techniques) : la toiture végétale constituera une ressource de gestion bioclimatique de l'équipement, comme tampon thermique et drain des eaux de pluie.

Enfin, la façade du complexe culturel et sportif bénéficiera d'un traitement lumineux événementiel. Cette illumination de la façade s'inscrit dans la continuité des animations de la ville de Chartres conçues autour du thème de la valorisation du patrimoine par la lumière, autant dans le cadre du parcours Chartres en lumières que dans celui des mises en lumières patrimoniales des bâtiments et monuments du centre-ville. La Ville de Chartres vient d'ailleurs de se voir décerner le label EXPE-CT pour trois ans, label qui valorise l'expertise de Chartres pour la thématique « vitrail et valorisation du patrimoine par la lumière ».

Comment a été choisi le nom du Colisée ?

En 2021, Karine Dorange, vice-présidente en charge des grands équipements d’intérêt communautaire, a invité les habitants de Chartres métropole, et d'ailleurs, à faire des propositions de noms pour le futur complexe culturel et sportif.

Après avoir parcouru le millier de réponses reçues dans le cadre du concours « Quel nom pour le complexe culturel et sportif ? », le jury a choisi la proposition « Le Colisée » pour sa capacité à refléter à la fois le côté culturel et sportif de cet équipement modulable. Ainsi que l'histoire de la ville de Chartres, ou Autricum à l'époque romaine.

Les participants ayant proposé ce nom ont reçu des pass annuels pour la première saison culturelle et sportive du Colisée des mains de Jean-Pierre Gorges, président de Chartres métropole, et Karine Dorange.