15 avril 2024
LinkedInFacebookrss

Lydie Fabbro : « Assumer sa passion »

Les gens de l'Agglo.

Lydie Fabbro, alias Miss Betty Eros, première dauphine Miss pin-up Centre-Val de Loire

Vivre sa passion au quotidien n’est pas toujours chose aisée. Grâce à une amie photographe, Lydie Fabbro a appris à laisser s’exprimer son image de pin-up. Jusqu’à devenir première dauphine de Miss pin-up Centre-Val de Loire…

Lydie Fabbro vit à Morancez. Chaque jour, au volant de sa voiture, elle conduit des enfants handicapés à l’école ou en institut. Mais la particularité de Lydie, c’est qu’on la croirait tout droit sortie d’un film des années quarante ou cinquante. Elle s’est d’ailleurs créé un personnage, du nom de Miss Betty Eros.

Des vêtements aux chaussures, en passant par les accessoires, la coupe de cheveux ou le maquillage, tout renvoie à l’iconographie de ces années. Miss Betty Eros est une pinup assumée. Pourtant, tout n’a pas été si simple.

« J’ai toujours aimé le rétro, et en particulier les années cinquante : la musique, les voitures, les motos, l’ameublement, le look… Mais je n’arrivais pas à passer le pas et à assumer et afficher ma passion. Le déclic est venu lors d’un salon du vintage à Vierzon. »

Là, Lydie s’arrête sur un stand de relooking. Maquillée, habillée et coiffée comme ses idoles : la transformation est saisissante. « C’est là que je me suis dit : ça, c’est moi. Je vais rester comme ça. »

Si trouver des vêtements d’époque dans les friperies, les brocantes ou sur Internet n’est pas difficile, les porter au grand jour et au quotidien en est une autre… Une rencontre va tout accélérer. Julieta Broustau, photographe et formatrice en photographie à l’Université chartraine du temps libre à Chartres, la prend sous son aile, et la place devant son objectif.

Les séances photos se succèdent, et au fil des séances, Lydie assume pleinement son image et laisse progressivement son personnage de Miss Betty Eros prendre la lumière. Et la confiance. Elle déambule dans les salons vintage et commence à se faire connaître et à se faire un nom dans ce milieu où l’esprit de solidarité est fort.

Une nouvelle étape est franchie en 2020 quand elle décide de participer au concours Miss pin-up Centre-Val de Loire. « Il ne s’agit pas d’un concours de beauté, mais plutôt d’élégance et de passion. Ce que j’aime, c’est que les candidates ont toutes des morphologies différentes, et que la tranche d’âge est large. Être pin-up des années quarante ou cinquante, c’est pour moi une ode à la liberté de la femme et à l’élégance. »

En septembre dernier, à Blois, Miss Betty Eros a été sacrée première dauphine. Depuis, elle se fait l’ambassadrice de sa passion et espère emmener dans son univers des femmes de l’agglomération.

« Franchissez le pas ! Prenez confiance en vous et participez au prochain concours ! »

Lydie Fabbro, alias Miss Betty Eros, première dauphine Miss pin-up Centre-Val de Loire
Lydie Fabbro, alias Miss Betty Eros,
première dauphine Miss pin-up Centre-Val de Loire
(Cliquer pour agrandir)

Plus d'infos sur Facebook