27 November 2022
LinkedInFacebookrss

Politique de la ville

Lancement de l'appel à projet

L’appel à projet des associations dans les quartiers soutenus par la politique de la ville sera officiellement lancé le 15 novembre. Les candidats pourront déposer leur dossier de demande de subvention jusqu’au 13 janvier 2023.

Vous souhaitez candidater ? Retrouvez plus d'infos ici

La politique de la ville, qu'est ce que c'est ?

Chartres métropole est compétente en matière de politique de la ville. Cette compétence désigne les moyens mis en œuvre pour revaloriser certains quartiers urbains et y réduire les inégalités.

Elle doit permettre de :

  • assurer l'égalité entre les territoires ;
  • réduire les écarts de développement entre les quartiers défavorisés et leurs unités urbaines ;
  • améliorer les conditions de vie de leurs habitants.

Localement, la politique de la ville est mise en œuvre par le « Contrat de ville » de l'agglomération chartraine. Les actions menées doivent bénéficier aux quartiers désignés prioritaires.

Le Contrat de ville de l’agglomération chartraine

Le Contrat de ville est conclu entre les différents partenaires présents sur le territoire (Lucé, Mainvilliers, Chartres, région Centre-Val de Loire, préfecture d'Eure et Loir). Il constitue un document de référence qui répertorie l'ensemble des actions en faveur des quartiers prioritaires.

Le Contrat de ville de Chartres métropole 2015 - 2022 s’organise autour de quatre grandes orientations thématiques :

  • la cohésion sociale,
  • l’aménagement et le cadre de vie,
  • le développement économique et l’accès à l’emploi,
  • les valeurs de la République et citoyenneté.

Initialement prévu pour se terminer en 2022, le Contrat de ville a été prolongé jusqu'en 2023.

Contrat de Ville 2015-2022 (prolongé jusque fin 2023)

Les quartiers prioritaires

Un quartier prioritaire est une zone dans laquelle les difficultés sociales, économiques ou encore urbaines sont plus importantes qu'ailleurs. Le périmètre de ces quartiers a été dessiné et défini par l'État français.

Il y a quatre quartiers prioritaires sur le territoire de Chartres Métropole :

  • les Clos à Chartres (2540 habitants) ;
  • les Vieux-Puits à Lucé (2040 habitants) ;
  • Bruxelles-Arcades-Béguines à Lucé (1830 habitants) ;
  • Tallemont-Bretagne à Mainvilliers (2450 habitants).

S'y ajoutent 3 quartiers qui ont fait l'objet d'une demande de classement en quartiers de veille :

  • La Madeleine à Chartres ;
  • Clémenceau-Guynemer à Lucé ;
  • Mandela-Briand à Mainvilliers.

> Vous êtes porteur d'un projet dans l'un des quartiers prioritaires ? Vous pouvez répondre à l'appel à projets des associations dans les quartiers soutenus par la politique de la ville ou vous informer lors des permanences de Chartres métropole.

Quelques projets réalisés par les associations de Chartres métropole

Régies de quartier - 2022

Chartres métropole compte trois régies de quartier à Chartres, Mainvilliers et Lucé. Elles ont mené en 2022  une opération Jobs d’été qui a permi à des jeunes d’avoir une première expérience professionnelle, de découvrir des métiers divers et de développer leurs compétences.

Les régies ont également recruté des 16-22 ans dans le cadre des Jobs d’automne, pendant les vacances scolaires de la Toussaint.

La Dame à la licorne - 2022

La Dame à la licorne a toujours proposé des actions en direction des jeunes dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Des bénévoles ont proposé des ateliers de customisation de vêtements et d’accessoires, en séance de 3 heures ou en stages. Ce projet éducatif a permi aux 11- 17 ans de s’approprier différentes techniques autour du textile et d’exprimer leur créativité.

Océane Parent - 2022

Océane Parent, correspondante sociale au commissariat, dépend de l'Association d'aide aux victimes d'infractions d'Eure-et-Loir. Elle reçoit des personnes en difficulté juridique, administrative ou sociale, victimes ou mises en cause, et offre un accompagnement. Son travail en collaboration avec les brigades et les partenaires extérieurs facilite leur orientation. Ce service gratuit, neutre et confidentiel est subventionné pour moitié par Chartres métropole (20 495 € en 2022) et pour moitié par le Fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (FIPDR).

France Victime - 2021

France Victime a financé le poste d’une correspondante sociale au commissariat de Chartres, dans le cadre de la prévention et la lutte contre les discriminations. Récemment recrutée, elle répond dans un délai bref aux problématiques sociales et juridiques des personnes en détresse, isolées ou en souffrance, qui demeurent dans les quartiers prioritaires définis par la politique de la ville.

L'association Les lumières de la ville - 2021

Les lumières de la ville ont réalisé le film « Pas de quartier » avec et sur les jeunes de différents quartiers, pour montrer à quel point cette population se ressemble, connait les mêmes difficultés familiales et sociales, les mêmes blessures adolescentes afin de leur faire comprendre l’absurdité de leur violence envers leurs semblables. Le film sera diffusé dans les collèges et lycées pour lutter contre les rixes de quartier.

Le Bercail - 2021

Ce projet réalisé par la résidence mère-enfants Le Bercail vise à aller à la rencontre des femmes dans les quartiers prioritaires grâce à un bus itinérant « Le Bus des femmes ». 

ADIE - 2021

L'ADIE accompagne des porteurs de projet éligible au microcrédit pour créer ou développer l'entreprenariat dans les quartiers.

BETAMACHINE - 2021

 L'association BETAMACHINE construit avec des personnes en insertion professionnelles des "Canobornes", des bornes d’arcade interactives à partir de matériaux de récupération.