02 March 2024
LinkedInFacebookrss

Fabrique de territoire : Le Ténébrion Français

Agglo innovante

Fabrique de territoire : Le Ténébrion Français

La 3e promotion de la Fabrique de Territoire compte 9 start-up. Elles seront accompagnées durant 10 mois au 101 – Cité de l'Innovation de Chartres métropole pour passer du stade de projet à la concrétisation, à la commercialisation et au développement. Découvrez ce mois-ci la start-up Le Ténébrion Français.


Le Ténébrion Français, c'est qui ?

Corinne Tremblais, étudiante en M2 TIDE à la Sorbonne et « research quantitative analyst » dans le milieu bancaire, est fille d'agriculteur. Xavier Gourmelon a été responsable clientèle en SSII. Ces deux citoyens, en participant à une action pour nettoyer les déchets sur les bords de la Loire, sont tombés sur une boîte d'appâts de pêche avec trois vers de farine à l'intérieur…

Le Ténébrion Français, c'est quoi ?

« Nous proposons une solution de collecte et de valorisation d'invendus alimentaires (pain dur, fruits et légumes etc.), de coproduits artisanaux et industriels. Nos insectes nous permettent de les dégrader de manière biologique. Le cycle est vertueux car d'un problème, une richesse locale est créée. En effet, les vers de farine sont vendus pour l'alimentation animale des poissons et poules d'élevage, du gibier (cailles, faisans, paons, canards etc.), des chats, chiens, oiseaux du ciel, etc. Ils sont riches en vitamine D3, essentielle mais presque absente de l'alimentation, en minéraux, et ils sont composés à plus de 70 % de protéine de qualité. Les déjections des insectes sont également vendues en tant que fertilisant organique qui améliore ainsi la vie dans le sol, de manière naturelle et durable. »

Pourquoi Chartres et la Fabrique de Territoire ?

« L'agglomération est sensible à l'écologie et à la restauration de la qualité des sols. La Fabrique de Territoire du 101 – La Cité de l'innovation de Chartres métropole est une bonne porte d'entrée. Nous bénéficions d'un accompagnement personnalisé et améliorons nos connaissances grâce aux conseils des intervenants et experts, tant dans le domaine de la protection du concept que celui de la comptabilité. »

Et la suite ?

« Présents en amateurs dans différents territoires, nous aimerions installer dans chaque agglomération un élevage pour traiter les invendus locaux. Pour la collecte du pain dur auprès des particuliers, de simples boîtes à pain pourraient être installées et des collectes gratuites seraient organisées auprès de boulangeries, grandes et moyennes surfaces, industries, artisans, restaurations collectives, etc. Nous souhaiterions implanter notre premier élevage professionnel pilote dans l'agglomération chartraine afin de traiter les 300 tonnes de pain dur jetées chaque année dans les déchets ménagers. Pour ce faire, il nous faudrait pouvoir bénéficier de la mise à disposition d'un local 1 000 m², en échange du traitement de ces déchets alimentaires dans le cadre de la loi AGEC. »

Contact

Le Ténébrion Français
Corinne Tremblais

Tél. 06 41 51 05 04

Courriel : letenebrionfrancais@remove-this.gmail.com