02 mars 2024
LinkedInFacebookrss

Dominique François : bouillon de culture

Gens de l'agglo.

Dominique François

Programmateur culturel de Mainvilliers depuis 2005, Dominique François passera la main en décembre prochain. Retour sur 35 années au service de la culture dans l'agglo et en Eure-et-Loir.


Dominique François, sourire aux lèvres, l'affirme : « Ce sont les autres qui m'ont indiqué le chemin professionnel que j'ai emprunté. Moi, je n'ai fait que choisir les postes que je voulais occuper. » Parce que si au départ, c'est le sport qui l'attirait, une double entorse du genou – et une rencontre – détermineront sa vocation. C'est Pierrot Papillon qui l'emmène alors dans le lieu qu'il venait de créer à Vernouillet : L'Atelier à spectacle.

« J'ai ensuite passé le DEFA [diplôme d'état relatif aux fonctions d'animation], qui permet à son titulaire de diriger des structures culturelles, puis le directeur du Forum de la Madeleine, André Stiévenard, et sa super équipe m'y ont accueilli en tant que stagiaire. » Il accepte ensuite la direction de la MJC de Rechèvres et de la maison pour tous de Bel-Air. « J'entraînais les jeunes au foot, mais pas très bien, rit-il, et puis on a commencé les spectacles. »

Rassembler les gens

Dominique se souvient avec émotion de son expérience suivante, quand il dirige la maison pour tous du Pont-Neuf. « C'était un lieu de vie unique et incroyable, socioéducatif et culturel, touchant tous les publics situés dans la basseville. » La suite se passe à Mainvilliers, qui le recrute pour réaliser une étude sociologique.

« J'ai fait l'étude. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de faire des spectacles. Je savais que j'étais capable de rassembler les gens autour de la culture. J'ai prouvé qu'un spectacle pouvait unir autant que le sport. Comme un match, il commence à une certaine heure, pour une certaine durée, et chaque participant joue son rôle en union avec les autres, pour se donner à fond. »

Une salle des fêtes pour théâtre

La programmation culturelle de Dominique se joue à la salle des fêtes de Mainvilliers. « C'est un lieu modeste dans lequel les gens sont à l'aise. Le public vient pour ce qu'il s'y passe. Je pense qu'il ressent cet esprit d'équipe dans lequel il n'y a pas de différence entre le bénévole, l'intermittent et l'artiste. »

Et ils sont nombreux, les artistes qui se sont succédés dans cette salle en presque 20 ans. Amélie-les-crayons, Fred Wesley (ex-tromboniste de James Brown), Alex Vizorek, Azola et ses musiciens, Matthieu Chedid, des groupes cubains, d'autres des pays de l'est…

Il n'y a rien d'étonnant à ce qu'une belle part soit donnée aux musiciens et chanteurs, quand on sait le goût prononcé qu'à pour la musique celui qui a aussi œuvré au festival L'Paille à Sons. Cette année encore, pour sa dernière saison à Mainvilliers, Dominique François a programmé, entre autres, Jil Caplan et Alain Chamfort, mais aussi du théâtre, et des spectacles pour enfants, bien sûr.

« Je donne du sens où je suis en aidant les gens à grandir en leur apportant du rêve et de la poésie », confie celui qui, à quelques mois de la retraite, précise avec malice : « Une aventure en amène une autre… »