15 octobre 2019
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications

Un métier, des besoins : concepteur d'idée, l'imagination au service du produit

Imprimer la page
Partager la page

Pour le cinquième volet de notre série consacrée aux métiers de la filière cosmétique, rendez-vous chez ABN Concept, une agence de création de produits. Vincent Bonnin nous parle de son métier de concepteur d’idée.

Votre Agglo : Vincent, présentez-nous votre parcours...

Vincent Bonnin : J’ai d’abord obtenu un Bac technique dans l’automobile. Rapidement attiré par le dessin industriel, je me suis formé à la CAO – conception assistée par ordinateur – pour m’ouvrir les portes du BTS Conception de produits Industriels. J’ai ensuite enchaîné les expériences professionnelles.

En bureau d’études chez Citroën, j’ai dessiné les habillages de portières. À La Rochelle, j’ai été pilote d’études chez un sous-traitant automobile. Enfin, à Chartres, j’ai été responsable du bureau d’études et dessinateur chez Lisi Cosmetics. Je travaille chez ABN Concept depuis 2004.

VA : Quelle est votre activité aujourd’hui ?

VB : Je m’occupe à la fois de la conception des produits et de la réalisation des maquettes en impression 3D. Chef de projet, je suis en quelque sorte un concepteur d’idée. Je traduis les idées, les besoins, les briefes des donneurs d’ordre en dessin, en 3D puis en maquette en blanc (résine, métal...).

VA : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre quotidien...

VB : L’activité est rythmée par les demandes des clients auxquelles il faut souvent répondre immédiatement. Cette réactivité concerne le maquettage : réception, préparation des fichiers, conversion pour l’imprimante 3D et lancement.

Il y a un gros travail de gestion de planning, de maîtrise des coûts pour répondre de manière efficiente aux donneurs d’ordre. Le reste du temps est consacré à la conception et la création.

Un métier, des besoins : concepteur d'idée, l'imagination au service du produit – Chartres métropole

VA : Quelles sont les compétences inhérentes à votre métier ?

VB : Concernant les maquettes 3D, il est nécessaire d’avoir une bonne vision dans l’espace, d’être minutieux, rigoureux et réactif. Concernant la conception, il faut être ouvert aux technologies et aux différents logiciels, être curieux, créatif, flexible et à l’écoute.

L’adaptabilité est une grande qualité dans mon métier. Quand je suis arrivé en 2004, j’ai découvert l’univers de l’impression 3D à mesure qu’il se développait. Il s’agissait des prémices. ABN Concept figurait parmi les précurseurs. Il a fallu apprendre, comprendre, s’adapter et s’améliorer. Au-delà de mes compétences en dessin, j’ai d’ailleurs été embauché avant tout pour mes connaissances techniques en outillage et injection.

Nos compétences évoluent avec les développements technologiques et la croissance de l’entreprise. La remise en cause est permanente.

VA : Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

VB : Il s’agit, sans hésiter de la création. On ne reproduit jamais les mêmes choses. Les designs sont complètement différents d’un projet à l’autre, de bouteilles de parfum pour Hermès ou Paco Rabanne aux boites de chewing-gum pour Hollywood.

Nous sommes challengés en permanence. Et, évidemment, il y a toujours ce plaisir de voir le produit fini dans les magasins même si, avec l’expérience, cela fait plus plaisir aux proches qu’à moi-même !

VA : Dernière question : que conseilleriez-vous aux jeunes qui cherchent leur voie ?

VB : Soyez curieux, attisez et cultivez votre soif de connaissance. Tout simplement.

ABN Concept, de l’idée à l’objet : transformateur de concepts en succès commerciaux

Bruno Lablaine, créateur de la société ABN Concept, est aujourd’hui à la tête de neuf salariés. Ancien de chez Reckitt Benckiser au service recherche et développement en packaging, Bruno Lablaine a décidé de créer son entreprise en 2000 autour d’une idée : traduire les concepts en produit.

À l’aide de logiciels de conception graphiques à la pointe et d’imprimantes 3D, ABN Concept transforme et matérialise les concepts marketing en objets. En d’autre terme, il donne vie aux idées. La clé de sa réussite fut de comprendre qu’au-delà du design, il faut avant tout répondre à la cible, c’est-à-dire au consommateur qui utilise et achète le produit.

Bruno Lablaine s’est entouré d’une équipe de créatifs à la pointe : graphiste, créateur artistique, modélisateurs 3D artistiques, généraliste 3D et Vincent Bonnin, concepteur d’idée que nous avons rencontré.

Ses clients comptent parmi les grands noms de la parfumerie : Dior, Shiseido, L’Oréal, Puig, Hermès, etc.

ABN Concept
5, rue Denis-Poisson – Jardin d’entreprises
28000 Chartres

Tél. 02 37 88 25 50.

Courriel : contact@remove-this.abn-concept.com 

Site : www.abn-concept.com

Un métier, des besoins : concepteur d'idée, l'imagination au service du produit : ABN Concept – Chartres métropole