22 août 2019
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications
  • Votre Agglo #86 – Été 2019

Les enseignants d’équitation formés à Nogent-sur-Eure

Imprimer la page
Partager la page

Équipement de Chartres métropole, les Écuries du Val de l’Eure accueillent les cavaliers dans un cadre verdoyant à Nogent‑sur-Eure. La structure, c'est moins connu, est également un centre de formation pour des professionnels de l’équitation.

Équipement de Chartres métropole, les Écuries du Val de l’Eure accueillent les cavaliers dans un cadre verdoyant à Nogent‑sur-Eure. La structure, c'est moins connu, est également un centre de formation pour des professionnels de l’équitation.

 


 

Devenir animateur ou moniteur d’équitation ? Aux Écuries du Val de l’Eure, c’est possible. La structure est l’une des antennes du Formasat (pour « formation sport – animation – tourisme »), CFA des métiers du sport et de l'animation, le seul établissement en région Centre-Val de Loire qui forme aux métiers d’animateur, d’entraîneur et d’éducateur sportif via l’apprentissage.

 

Les Écuries du Val de l’Eure proposent une formation bi-qualifiante en deux ans. La première année consiste à obtenir le diplôme (titre à finalité professionnelle de la Fédération française d'équitation) d’assistant animateur équitation (AAE), la deuxième est réservée à la préparation du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) enseignant d’équitation.

 

« Auparavant, le BPJEPS se préparait en deux ans, explique Nathalie Carrière, directrice du centre équestre, grand équipement de Chartres métropole, et coordinatrice pédagogique. Le niveau pour entrer en formation et devenu très exigeant (bon niveau technique galop 7), il est donc nécessaire
d'effectuer une année de pré-formation, le diplôme d'AAE prépare efficacement cette entrée en formation et donne des équivalences. Il permet également une insertion professionnelle à son issu, ce qui est positif pour les jeunes pour qui le BPJEPS est trop difficile. »

 

Chaque promotion accueille entre 12 et 16 personnes venant de la France entière. Les apprentis passent une semaine auprès de leur employeur, puis une semaine aux Écuries du Val de l’Eure en alternance.

 

Intégration professionnelle garantie

 

Ils y suivent des cours de physionomie, anatomie, biomécanique du cheval, de connaissance du milieu professionnel et de pratique équestre auprès d’enseignants du club, mais aussi d’intervenants extérieurs. « L’idée est de leur faire découvrir de nouvelles activités équestres : équifun, voltige, derbycross… ». À l’examen, le taux de réussite est de 90 % pour l’AAE et entre 85 et 92 % pour le BPJEPS. « Et un taux de 100 % d’insertion professionnelle ! », insiste Nathalie Carrière qui a développé un fort réseau dans tout le pays grâce aux nombreux enseignants qu’elle a formés.

 

Pour postuler à ces formations, il faut trouver un employeur (centre équestre, poney club, écuries privées), être titulaire du galop VI et disposer de l’Attestation officielle de suivi de formation aux premiers secours (AFPS) ou de la Prévention et secours civique niveau 1. Enfin, il est nécessaire réussir les tests d’entrée qui sont programmés en juillet. « Nous organisons une demi-journée d’information à ce sujet fin juin pour expliquer aux candidats ce que nous attendons d’eux. » La rentrée quant à elle aura lieu en septembre.

 

Contact

 

Écuries du Val de l'Eure
Lieu-dit Le Pâtis
28120 Nogent-sur-Eure

Tél. 02 37 33 38 88.

Courriel : ecuries-valdeleure@remove-this.orange.fr

Site : www.ecuries-du-val-de-leure.fr


Lieu

Écurie Val de l'Eure

> Voir sur la carte