22 avril 2019
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications
  • Votre Agglo #84 – Avril 2019

Finances : Chartres métropole maintient le cap

Imprimer la page
Partager la page

Le budget 2019 de Chartres métropole a été adopté le 20 décembre. Poursuite d’une politique d’investissement volontaire, maintien de la solidarité envers les communes et stabilité de la fiscalité sont les points à retenir. Vice-président en charge des finances, Franck Masselus vous en dévoile les grandes lignes.

Le budget 2019 de Chartres métropole a été adopté le 20 décembre. Poursuite d’une politique d’investissement volontaire, maintien de la solidarité envers les communes et stabilité de la fiscalité sont les points à retenir. Vice-président en charge des finances, Franck Masselus vous en dévoile les grandes lignes.


 

► Votre Agglo : Comment se présente le budget 2019 de Chartres métropole ?

Franck Masselus : Il faut d’abord rappeler que notre construction budgétaire s’appuie en réalité sur onze budgets (voir tableau) : un budget dit « principal », qui regroupe notamment nos actions en matière d’économie, d’aménagement du territoire, d’habitat ou d’équipements, et dix budgets dits « annexes », portant chacun sur une compétence précise : déchets, transports, eau… 261,8 millions d’euros sont inscrits pour l’ensemble de ces budgets en 2019, dont 164,1 millions d’euros en fonctionnement et 97,6 millions d’euros en investissement.

 

La feuille de route fixée par le président Jean-Pierre Gorges est claire : nous gardons le cap que nous nous sommes fixés depuis de nombreuses années, avec trois priorités : poursuite des investissements, stabilité fiscale et maintien de la solidarité financière à l’égard de nos communes-membres.

 

Budget 2019 : construction budgétaire – Chartres métropole

 

 

► Votre Agglo : Pouvez-vous dévoiler quelques pistes en matière d’investissement ?

Franck Masselus : En matière de travaux, Chartres métropole prévoit 70,5 millions d’euros de dépenses en 2019. Nous poursuivons notre politique ambitieuse au service du territoire et de ses habitants. Celle-ci nous conduira notamment à investir plus de 10 millions d’euros dans le projet Pôle gare. 3 millions d’euros sont également prévus cette année pour le lancement de la construction de la très attendue salle culturelle et sportive à la gare, pour laquelle une entreprise a été désignée le 20 décembre (voir ci-dessous).

 

Nous investirons également dans la modernisation, la sécurisation et l’optimisation de nos réseaux et équipements d’eau potable et d’assainissement, la modernisation de nos zones d’activités économiques, l’enfouissement, la rénovation et le passage au led de notre éclairage public, les acquisitions foncières liées à l’A154 et au Plan vert

 

 

► Votre Agglo : Qu’en est-il de la fiscalité ?

Franck Masselus : Dans ce domaine également, nous restons sur la même ligne de conduite, en privilégiant une politique fiscale et tarifaire modérée, malgré un contexte macro-économique européen et national incertain.

 

C’est ainsi que nous avons choisi de maintenir nos différents taux d’imposition (taxe d’habitation, taxe foncière non bâtie, contribution foncière des entreprises…), exception faite du versement transport (abondé par les entreprises de onze salariés et plus) qui contribue au financement de l’opération Pôle gare. La fiscalité représente 86 millions d’euros, soit un peu plus de la moitié de nos recettes de fonctionnement.

 

J’en profite pour souligner que la taxe d’habitation représente à elle seule 16,9 millions d’euros, ce qui nous incite à la vigilance quant aux annonces de l’État sur sa suppression et sa compensation. Il y a beaucoup d’incertitudes dans ce domaine.

 

 

► Votre Agglo : Les communes peuvent-elles toujours compter sur la solidarité de Chartres métropole ?

Franck Masselus : Bien sûr, c’est toujours une priorité du président Jean-Pierre Gorges que de poursuivre la politique de solidarité mise en place pour venir en aide aux communes, notamment les plus petites. Un peu plus de 31 millions d’euros manifesteront ainsi la solidarité de l’agglomération envers ses communes-membres. 19,3 millions d’euros leur seront versés via l’attribution de compensation, et le reste via des dispositifs facultatifs que nous avons choisi de mettre en place à Chartres métropole : 9,8 millions d’euros de dotation de solidarité communautaire (DSC) et 2 millions de fonds de concours.

 

Il est d’ailleurs intéressant de noter que pour nos investissements, nous avons bien sûr en partie recours à l’endettement. L’agglomération présente des ratios de désendettement inférieurs à 10 ans. Cette capacité à rembourser les emprunts est considérée aujourd’hui comme vertueuse par les organismes prêteurs, les banques, la Caisse des Dépôts et de Consignations, etc. Et bien sachez que si nous faisions l’impasse sur les dépenses facultatives comme la DSC, ce ratio serait ramené à seulement trois ans et demi… Cette maîtrise du ratio de désendettement a toujours été pour nous une priorité.

 

 


Le constructeur choisi pour le complexe culturel et sportif

 

Le projet d’équipement plurifonctionnel culturel et sportif entre dans sa phase opérationnelle.

Le constructeur a été choisi le 20 décembre dernier au terme d’un appel d’offres. C’est le groupement d’entreprises composé d’Eiffage Construction, de Briand Construction Métallique, d’ENGIE Axima et de Cegelec Tours Électricité qui a été désigné pour construire l’équipement dessiné par Groupe 6 Architecture.

 

Ce « bâtiment-paysage » tourné vers la ville s’inscrit dans une forme courbe et dynamique.

  • Au niveau 0, deux parties s’articulent avec, d’une part, le plateau technique destiné aux sportifs et aux artistes et, d’autre part, la logistique.
  • Au niveau 1 se trouve le hall principal d’entrée du public.
  • Le niveau 2 se décompose entre les locaux de l’administration et les espaces VIP.
  • Le dernier niveau est composé du grill technique et de la toiture végétalisée.

 

La salle de spectacle est constituée d’un anneau de gradins en continu et courbe. Elle a une grande flexibilité d’usage, de manière à permettre d’organiser des rencontres sportives de haut niveau, des concerts ou des spectacles.

  • En configuration « sport », elle peut accueillir jusqu’à 4 037 spectateurs.
  • En configuration « spectacle », elle peut accueillir jusqu’à 4 198 spectateurs.

 

Le délai d’exécution doit être inférieur ou égal à 24 mois. Suite à la délibération du bureau communautaire du 20 décembre 2018 et de la procédure d’appel d’offre, le groupement d’entreprises a été retenu pour un montant de 47 millions d’euros HT. Une fois purgées les procédures d’urbanisme, les travaux devraient démarrer au cours du second semestre 2019.

 

Budget 2019 : vue extérieure du complexe culturel et sportif – Chartres métropole

Budget 2019 : vue extérieure du complexe culturel et sportif – Chartres métropole

Budget 2019 : vue intérieure du complexe culturel et sportif – Chartres métropole

© Groupe 6 Architecture

 

 


Article tiré du Votre Agglo #81, consultez-le en ligne en cliquant ici.