27 November 2021
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Le complexe culturel et sportif développe ses fondations

Print this page
Partager la page

Urbanisme.

Depuis que le chantier du complexe culturel et sportif est installé, il affiche un dynamisme remarquable. Au sol, le contour du futur bâtiment se dessine déjà.

Le chantier du complexe culturel et sportif est éminemment actif depuis que ses installations sont au complet : deux grues, dont une mobile sur rails, une centrale à béton, une demi-douzaine d’engins de levage et de terrassement, et la base-vie… et les personnels pour actionner l’ensemble.

Comme l’exprime Karine Dorange, vice-présidente en charge des Grands équipements d’intérêt communautaire :

« Les travaux ont bien démarré, malgré les contraintes que nous imposent le contexte sanitaire, et l’équipement sera livré pour les saisons 2023. Il prendra sa place dans la vie de l’agglomération le plus facilement du monde, puisqu’il en est géographiquement au centre, au meilleur endroit qui soit pour y avoir accès, que l’on vienne en train, en bus, en voiture, à vélo ou à pied.

» Ce chantier représente l’ambition d’apporter à notre territoire le dynamisme sportif et culturel qui lui manque encore. Chartres métropole compte déjà des salles, bien sûr, mais municipales, de dimensions moindres. Là, c’est l’intérêt communautaire qui est mis en évidence : il permet de réaliser ce qu’une commune ne pourrait pas s’offrir seule. Si nous voulons que des producteurs nous proposent des actualités de niveau national, il faut que nous soyons en mesure de leur mettre à disposition un équipement qui répondra aux attentes des artistes et du public.

» Quant au sport, nous sommes déjà montés au niveau que réclament les fédérations pour jouer à domicile, mais il est temps que nous puissions offrir les jauges qui accueilleront le fort engouement que connaissent le hand et le basket, notamment. »

Le gros œuvre de l’équipement est réalisé pour partie en éléments préfabriqués : des voiles (pans de murs) de béton sont acheminés et assemblés sur site, sur des assises sur fondations superficielles. C’est le cas des éléments de structure sud (côté voies) qui porteront notamment la façade principale et son parvis. Ailleurs, les voiles extérieurs périphériques sont réalisés par projection de béton sur armatures acier. Il s’agit notamment des parois verticales de la partie nord du futur équipement qui ont, qui plus est, la particularité de soutenir les terres du talus auquel elles sont adossées : une technique dite de voiles par passe alternée.

En quelques semaines, le plan de l’ouvrage se dessine déjà sur le sol : on distingue le tracé de l'avant de l'esplanade, des fondations le long du pont Casanova et, à l’opposé, celles des futures emprises techniques du bâtiment. À l’opposé des voies SNCF, c’est la future rampe d’accès qui étire ses assises. L‘ensemble du gros œuvre devrait être terminé début 2022.

Plan des fondations du complexe culturel et sportif de Chartres métropole
Cliquer pour agrandir.

 


Crédit photo de couverture : Franck Badaire Photographe.