22 October 2020
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications

Enquête : quels commerces demain ?

Print this page
Partager la page

Donnez votre avis !

Chartres métropole a engagé au printemps une réflexion sur l’évolution du commerce sur son territoire. Un enjeu d’autant plus prégnant que la pandémie de Covid-19 est passée par là, et avec elle une déstabilisation de l’activité commerçante et de nos habitudes de consommation.

Le moment idéal pour lancer une enquête en ligne, que vous présente Didier Garnier, vice-président de Chartres métropole au Développement et à l’Animation économiques.

> Participez à l'enquête <

Si vous avez besoin d'un ordinateur, vous en trouverez :

  • dans les médiathèques de l'agglomération ;
  • et aux Maison Pour Tous de Saint-Chéron (2, rue de la Mare-à-Boulay, Chartres), des Petits-Clos (avenue François-Mitterrand, Chartres) et de la Madeleine (mail Jean-de-Dunois, Chartres).

 


 

Votre Agglo : Quelle est l’intention de cette enquête ?

Didier Garnier : Les formes de commerces ont énormément évolué ces dernières années. Nous sommes en quelque sorte tiraillés entre des offres qui se côtoient sans forcément se compléter.

Comment nous positionnons-nous entre le petit commerce de proximité et les grandes surfaces avec galeries commerciales ? Avons-nous gardé des habitudes de « shopping-plaisir » en ville quand tout est accessible depuis un écran ? Les clients ne sont d’ailleurs pas les seuls à hésiter et à se remettre en question. Le modèle des grandes surfaces excentrées est enrayé et les cœurs de villes semblent vouloir regagner en popularité ; mais les deux sont à leur tour attaqués par les géants de la distribution en ligne qui livrent des quatre coins du monde. Le développement ou la maintenance d’hyper-marchés est hésitant, les galeries commerçantes drainent ou ne drainent plus, et les grandes enseignes se font de l’autoconcurrence par des offres alternatives de types drive ou e-commerce. Où en sommes-nous, et où allons nous ?

La souscription de Chartres et Chartres métropole au plan Action cœur de ville constitue une opportunité idéale pour tenter de redéfinir la présence commerçante sur notre territoire, dans la zone urbaine, sa proximité, et les complémentarités qu’offrent les plus petites communes… Sans hésiter à enrichir nous-mêmes nos solutions de commerce !

Cette étude vers le grand public nous concerne tous, elle doit permettre de cerner nos modes de consommation actuels, comment nous avons été impactés par le confinement, et ce dont nous aurions envie. En parallèle, une étude à destination des commerçants du périmètre Action cœur de ville, Chartres cœur de ville, Chartres Madeleine, Mainvilliers et Lucé est engagée.

 

VA : Quelles sont les attentes ?

DG : Aujourd’hui, le panel de l’offre commerçante se répartit entre petites et moyennes boutiques, artisans et artisans d’art en centre ville urbain, boutiques franchisées associées à des grandes enseignes en galeries commerciales ou en zones d’activités, et petits commerces de proximité en cœur de bourgs.

À travers cette étude, nous voulons compléter notre diagnostic du tissu commercial pour nous permettre ensuite d’anticiper le développement du commerce à moyen terme. Une fois que nous aurons affiné notre compréhension de l’articulation entre les différents pôles commerciaux de l’agglomération, nous serons en capacité de statuer sur les demandes d’implantation, de préconiser une structuration de l’offre marchande, et de définir les emplacements pouvant porter de nouvelles opérations commerciales.

Tout ceci en travaillant sur l’ensemble des paramètres qui conditionnent l’activité commerciale, que sont l’accessibilité, les modes de transport, les typologies et ambiances urbaines ainsi que les offres associées telles que les animations, la culture, les services…

Cette enquête est ouverte jusqu’à la mi-octobre, puis nous nous donnons jusqu’au printemps prochain pour en dégager les premières conclusions et définir un plan d’actions.

> Participez à l'enquête <

Si vous avez besoin d'un ordinateur, vous en trouverez :

  • dans les médiathèques de l'agglomération ;
  • et aux Maison Pour Tous de Saint-Chéron (2, rue de la Mare-à-Boulay, Chartres), des Petits-Clos (avenue François-Mitterrand, Chartres) et de la Madeleine (mail Jean-de-Dunois, Chartres).