20 septembre 2020
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications

Handball : « un deuxième championnat démarre »

Imprimer la page
Partager la page

L’équipe de C’Chartres Métropole Handball (CCMHB) a entamé le 5 février la phase retour de son championnat. Avant cette reprise, Votre Agglo a fait le point avec le staff technique du CCMHB.

13 match joués (trois victoires, deux matchs nuls, huit défaites), 8 points glanés et la 11e place au classement : c’est le bilan comptable de la première partie de saison du C’Chartres Métropole Handball.

Entouré de son staff, le directeur général Raphaël Geslan a répondu à nos questions en pleine préparation physique d’intersaison.

 

Votre Agglo : Quels enseignements tirez- vous de la première partie de saison ?

Raphaël Geslan : Nous sommes dans les objectifs que nous nous étions fixés en fin de saison dernière et qui restent d’actualité : nous maintenir en première division au terme de la saison 2019/2020.

C’est vrai qu’au vu de nos matchs de préparation et de la qualité individuelle des joueurs, on aurait espéré faire un petit peu mieux sur certains résultats. Je pense notamment aux oppositions contre Aix, Chambéry, Montpellier, où l’on ne nous attendait pas et où nous n’étions finalement pas si loin de faire une bonne opération.

Deux raisons à cela selon moi :, d’une part le manque de temps pour développer les automatismes au sein d’un effectif et d’un staff largement renouvelés, et d’autre part la cascade de blessures qui se sont accumulées, nous privant de quatre à cinq joueurs de notre base arrière en même temps, alors que nous avions déjà des joueurs à l’infirmerie. Malgré toutes ces difficultés, l’équipe a répondu présent à chaque fois qu’il fallait récupérer des points. C’est l’essentiel et c’est très positif.

Plutôt que de se lamenter sur notre sort, on a joué crânement notre chance. Je fais référence à notre victoire à Ivry, avec une équipe rajeunie, ou au nul obtenu à Dunkerque. On espère désormais pouvoir concrétiser un peu plus les bonnes choses vues au cours de la première partie de saison.

 

VA : Le dernier match a eu lieu le 18 décembre. Le championnat a repris le 5 février. Comment avez-vous mis à profit cette trêve ?

RG : La majorité des joueurs a pu couper un peu. Cinq éléments ont toutefois rejoint leur sélection nationale, tandis que les blessés ont continué à se soigner et ont commencé leur rééducation.

Le suivi a donc été très individualisé jusqu’à la reprise collective le 6 janvier, en l’absence des internationaux qualifiés pour l’Euro (Ilic, Grahovac, Canellas), le Championnat d’Afrique des Nations (Tchitombi) et le Championnat d’Asie (Ben Ali). Cette phase de préparation de trois semaines avait un double objectif : remettre en forme progressivement tous les joueurs blessés et préparer ceux qui sont bien physiquement à cette deuxième partie de saison.

Deux séances quotidiennes étaient programmées, avec du travail physique le matin (musculation, cardio, etc.) et du travail de handball en soirée. Ce qui est intéressant, et qui est très important pour nous, c’est que nous avons pu intégrer les jeunes du centre de formation.

C’est notre stratégie de les faire progresser au contact des pros, d’évaluer leur niveau et de jauger leurs capacités à s’adapter et à franchir un cap.

 

VA : Vous parliez des blessés : où en sont-ils ?

RG : Vasia Furlan et Dan-Emil Racotea n’étaient pas aptes pour la rentrée. Sergiy Onufriyenko est dans les temps de son programme de reprise. Une incertitude demeure pour Nikola Jukic qui ressent encore des douleurs à l’épaule. Zacharia N'Diaye et Matej Mikita sont, eux, out pour la fin de saison. Tous les autres sont opérationnels. Le petit bémol, ce sont les internationaux et l’état dans lequel on va les récupérer (cet entretien a été réalisé avant leur retour, ndlr).

 

VA : Comment voyez-vous la deuxième partie de saison ?

RG : Avec beaucoup de prudence, puisqu’on a pu observer la saison dernière que ceux qui étaient relégables à la trêve n’étaient pas forcément ceux qui étaient descendus à la fin… Mais aussi avec beaucoup d’optimisme et d’envie.

Nous avons en ligne de mire des pics de forme à atteindre pour les matchs contre nos concurrents directs et que nous avons déjà coché en rouge : Créteil, Tremblay, Ivry et Istres.

Avoir un œil sur nos rivaux et, pourquoi pas, faire quelques performances chez nous, tout en récupérant nos blessés : c’est un deuxième championnat qui commence.

 

Contact, actu et billetterie du CCMHB

40bis, avenue Jean-Mermoz
28000 Chartres

Tél. 02 37 31 20 70

Courriel : contact@remove-this.ccmhb.fr

Site : www.ccmhb.fr

Facebook : @chartresmhb

Twitter : @chartresmhb

Instagram : @ccmhb


Lieu

C’Chartres Métropole Handball

> Voir sur la carte