16 avril 2021
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Esteyban et Nathanael Sainthuile, deux jeunes espoirs du badminton

Imprimer la page
Partager la page

Les gens de l'Agglo.

À 9 et 10 ans, Esteyban et Nathanael Sainthuile représentent l’avenir du badminton français. Les deux jeunes joueurs, licenciés à Mainvilliers, s’entraînent plusieurs heures par semaine pour parfaire leur progression et atteindre, dans quelques années, le plus haut niveau.

Il suffit de les observer sur un terrain pour comprendre que ces deux frères sont nés avec une raquette et un volant dans les mains. Nathanael et Esteyban sont encore des garçons en pleine croissance, mais ne vous fiez pas aux apparences : ils possèdent déjà une vitesse de déplacement hors-norme et une explosivité à faire pâlir bon nombre de joueurs plus âgés ! « Ils maîtrisent toutes les palettes de frappe d’un adulte » assure leur entraîneur, Adrien Ujhelyi.

À travers la France, aux Pays-Bas, en Belgique, les jeunes licenciés du club BAPAMA (BAdminton PAssion MAinvilliers) côtoient les meilleurs de leurs catégories respectives dans les tournois nationaux et internationaux.

Si Esteyban, 9 ans, est considéré comme le numéro un français chez les poussins, Nathanael a obtenu l'autorisation d'intégrer le Pôle espoir de la Région, à Bourges, avec un an d'avance. « Il y fera sa rentrée en septembre prochain, confirme Philippe Le Goff, président du BAPAMA. La Ligue du Centre ainsi que la Fédération française de badminton suivent leur évolution de près puisqu’ils font partie du Dispositif Avenir, chargé d’accompagner les jeunes joueurs vers l’excellence. »

BAPAMA : labellisé club avenir

Depuis septembre dernier, le BAPAMA est labellisé Club Avenir : une distinction décernée par la fédération à seulement 49 clubs du pays intégrés au Dispositif Avenir. « Nous sommes la seule structure du département à être ainsi distinguée. Mais pour cela, nous avons dû répondre à un cahier des charges très précis », poursuit le président.

En effet, le club a embauché un entraîneur diplômé d’État dont le rôle est de développer l’école de badminton, en plus de ses fonctions d’encadrant de Nathanael et Esteyban. « Adrien Ujhelyi est diplômé du CREPS Île-de-France. Il entraîne les deux garçons huit heures par semaine, avec une séance individuelle dédiée au travail physique. En lien, il suit leur parcours scolaire car le planning est aménagé avec l’école ».

Un autre petit Sainthuile emboîte le pas de ses aînés : Clarence, 5 ans, dont les facultés ont tapé dans l’œil de Philippe Le Goff et des bénévoles du club.

Une fratrie de prodiges bientôt prête à éclore au plus haut niveau ?