29 novembre 2020
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé
Chiffres clés
  • 140 000

    habitants

  • 66

    communes

  • 65 216

    actifs

Publications

Cloé Delavalle : « une magnifique aventure humaine »

Imprimer la page
Partager la page

Les gens de l'Agglo.

La Chartraine Cloé Delavalle a été élue Miss Centre-Val de Loire le 19 octobre à Dreux. À 23 ans, l’infirmière en neurologie à l’Hôpital Louis-Pasteur a un emploi du temps chargé, entre son métier et la préparation au concours Miss France, où elle espère succéder à Flora Coquerel, la dernière Miss régionale victorieuse.

Son sourire pétillant témoigne de son bonheur. Cloé Delavalle peine à réaliser qu’elle sera la représentante régionale lors de l’élection Miss France, dont c’est le centenaire cette année.

« Je vis sur un nuage, tout se bouscule dans ma tête » explique-t-elle avec enthousiasme. « Lorsque mon nom a été prononcé, je ne sentais plus mes jambes. Mes proches étaient présents, ils étaient très fiers. Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi, ce sont de fortes émotions ! »

Née à Versailles, c’est à Maintenon qu’elle grandit et nourrit son rêve d’endosser l’écharpe de Miss. « L’élection est un rituel familial que nous ne manquons jamais. Lorsque j’ai vu Flora Coquerel être sacrée en 2014, j’ai voulu saisir ma chance. Depuis, j’ai été élue Miss Pays de Dreux et j’ai terminé 1re dauphine à Miss Eure-et-Loir et Miss Centre-Val de Loire. Mon expérience a payé cette année. »

Préparer l'élection

Depuis, l’agenda de la jeune Miss de 23 ans ressemble à celui d’un ministre. « Les demandes d’interviews s’enchaînent, comme les shootings photos et les dédicaces ».

La préparation a également débuté. « Je discute avec Jade Simon-Abadie (lauréate régionale en 2019) avec qui je travaille ma culture générale. J’apprends aussi les techniques de mise en beauté. Enfin, je suis des cours de danse et reste active sur les réseaux sociaux. Je veux partager mon aventure. »

Les conseils de Flora Coquerel et Clémence Botino (Miss France 2020), présentes à Dreux, l’aident à aborder le scrutin. « Elles m’ont dit de rester moi-même, je pense que l’humilité et la bienveillance sont la clé ».

« Éduquer à la santé »

Après un BAC STSS au lycée Jehan-de-Beauce à Chartres, Cloé Delavalle obtient son diplôme d’infirmière et rejoint l’hôpital Louis-Pasteur, où elle travaille depuis un an et demi. « Je compte en profiter pour mettre mon métier en lumière. Faire de la prévention et éduquer à la santé est primordial. Nous constatons l’afflux de patients atteints du COVID. Je veux m’investir auprès des hospitalisés pour leur donner un peu de joie en cette période difficile ».

Et ses collègues n’ont pas manqué de la féliciter après sa victoire. « J’ai été accueilli à bras ouverts, cela m’a émue. J’ai reçu des mots et des cadeaux. Des patients m’ont offert des coupures d’articles. Je suis très fière de travailler dans cet hôpital ».

Malgré ses vacations, cette passionnée de voyage et d’équitation profite de son temps libre du mieux possible. « Mon père et mon frère vivent à Chartres, ma mère est à Sarlat en Dordogne. Passer du temps avec eux est indispensable ».

Enfin, pour l’avenir, sa tête fourmille de projets. « J’aimerais vivre un an en Australie et découvrir d’autres cultures. Mais en attendant, j’ai un rêve : devenir Miss France ».