22 mars 2019
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications
  • Votre Agglo #83 – Mars 2019

La Maison des syndicats : sept syndicats réunis en un même lieu

Imprimer la page
Partager la page

Mardi 13 novembre, Jean-Pierre Gorges a inauguré la Maison des syndicats à Chartres, où sont réunis sept syndicats, auparavant dispersés sur le territoire de l’agglomération. Ce lieu doit leur donner plus de visibilité auprès des salariés et permettre plus d’échanges entre les différents mouvements.

 

Depuis cet été, sept syndicats sont installés au 21, rue des Grandes-Pierres-Couvertes, à Chartres, dans les locaux de l’ancienne école George-Sand : la Maison des syndicats accueille la CGT, FO, la CFE-CGC, l’UNSA, la CFDT, la CFTC et la FSU. Jean-Pierre Gorges a inauguré cette nouvelle structure, mardi 13 novembre, en présence de François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, Elisabeth Fromont, viceprésidente du Conseil départemental, et Régis Elbez, secrétaire général de la Préfecture d’Eure-et-Loir.

 

La Maison des syndicats : inauguration – Chartres métropole

 

Le coût du projet s’est élèvé à près de 1 million d’euros hors taxe (1,2 million TTC), soit environ 200 000 euros investis par la Ville, 350 000 euros par la Région, 297 000 euros par l’État et 150 000 euros par le Département. « Il n’y avait que deux départements en France – l’Eure-et-Loir et les Alpes-Maritimes – qui ne disposaient pas d’une structure comme celle-ci pour accueillir les syndicats, explique Jean-Pierre Gorges. Ce sont des investissements lourds, mais utiles. Il est important que les syndicats puissent défendre les salariés. »

 

Le soutien de la Région, via le contrat régional d’agglomération, a été décisif. « “Cette « maison” donne aux syndicats la possibilité d’agir au mieux pour les salariés, indique François Bonneau, président de la Région. Elle constitue une offre collective précieuse pour contribuer à la vie sociale du territoire. »

 

Les syndicats ont pris place dans un bâtiment entièrement repensé pour répondre à leurs besoins. Ils souhaitaient cohabiter, tout en étant parfaitement autonomes. Ainsi, l’escalier intérieur a été supprimé, permettant de gagner en surface, et une passerelle a été construite pour donner accès aux locaux situés au premier étage depuis l’extérieur.

 

« Redonner du l'importance au dialogue social »

 

La création et la réalisation de cette Maison des syndicats fait l’unanimité auprès des mouvements syndicaux. « C’est quelque chose que l’on souhaitait depuis longtemps, explique Eric Jarry, secrétaire général de FO. Auparavant, nous étions installés un peu partout à Chartres et dans l’agglomération, dans des locaux pas toujours adaptés. Désormais nous disposons de bâtiments parfaits pour accueillir du public. »

 

Des propos appuyés par Christian Guérin, cosecrétaire de la FSU : « La Maison des syndicats nous donne une plus grande visibilité. Nous sommes dans un lieu identifié, ce qui facilitera les démarches des personnes qui souhaitent nous rencontrer. » Le bâtiment est accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

« Nous pouvons accueillir tous les publics dans de bonnes conditions », résume Manuel Guillot, président de la CFTC28, saluant au passage « un beau geste de la part du maire-président ».

 

Christine Le Moal, secrétaire de la CFDT, pointe un autre avantage : « La Maison des syndicats permet d’avoir des liens directs et facilités entre les différentes organisations. Nous pourrons plus facilement échanger. » Une vision que partage Jean-Claude Galerne, président CFE-CGC : « Elle permettra de créer une synergie entre les syndicats et redonner de l’importance au dialogue social. Bien que l’on soit de sensibilités différentes, nous travaillons tous sur la même problématique : la défense des salariés. »

 

Au sein de ce nouveau bâtiment, les sept syndicats se partagent une salle de réunion. « Elle est modulable grâce à une cloison amovible ce qui est très pratique, salue Bernard Vinsot, secrétaire général de la CGT. On peut disposer d’une grande salle ou de deux salles plus petites qui permettent à deux syndicats d’y travailler au même moment. » Marie Jaupitre, responsable SE-UNSA, ajoute : « Ce sont des espaces parfaits pour des réunions, assemblées générales, ou les formations. » Rappelons que les syndicats sont logés à titre gracieux par la Ville de Chartres.

 


Article tiré du Votre Agglo #80, consultez-le en ligne en cliquant ici.


Lieu

Maison des syndicats

> Voir sur la carte