13 août 2020
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Informations pour les communes

Chiffres clés
  • 136217

    habitants (source INSEE)

  • 66

    communes

  • 59352

    actifs

Publications

Sécheresse : limitation des usages de l'eau

Imprimer la page
Partager la page

En cette période de sécheresse, la Préfecture a annoncé de nouvelles mesures de limitation des usages de l’eau sur le territoire de Chartres métropole depuis le 5 août 2020.

Ces mesures s'appliquent aux irrigants, aux collectivités, aux entreprises et aux particuliers.

Qu’est-ce que cela signifie pour nous au quotidien ? Et comment agir pour préserver l’eau ?

> Télécharger l’arrêté n°DDT-SGRED-GEMAPRIN 2020-08/4 du 5 août 2020 (.PDF : 0,7 Mo).

> Télécharger l’arrêté n°DDT-SGRED-GEMAPRIN 2020-07/2 du 17 juillet 2020 (.PDF : 3,2 Mo).

> Télécharger l’arrêté n°DDT-SGRED-GEMAPRIN 2020-07/1 du 7 juillet 2020 (.PDF : 0,5 Mo).

Mesures applicables aux particuliers, collectivités et entreprises

Consommation des particuliers, collectivités et entreprises

  • Arrosage des jardins privés, pelouses, espaces verts et terrains de sport : interdiction de 8h à 20h. Sauf pour les potagers.
  • Remplissage des piscines privées : interdiction sauf si chantier en cours.
  • Lavage des véhicules : interdiction en dehors des stations professionnels équipées d'économiseur d'eau ou de recyclage d'eau. Et sauf pour les véhicules dont le lavage est obligatoire (pour des raisons sanitaires, alimentaires, techniques ou sécuritaires).
  • Lavage des voies, trottoirs, terrasses et façades : interdiction sauf impératifs sanitaires.
  • Alimentation des bassins et des fontaines publiques : interdiction sauf si équipés d'un circuit fermé.
  • Alimentation des plans d'eau à partir des cours d'eau : interdiction.

Usages industriels et commerciaux

  • Arrosage des golfs : interdiction sauf pour les greens.
  • Arrosage de la piste des hippodromes : interdiction sauf dérogation.
  • Industries, commerces et ICPE : limitation de la consommation au strict nécessaire.

Rejets dans le milieu

  • Stations d'épuration : surveillance accrue et délestage interdit sauf dérogation.
  • Vidange des piscines publiques : interdiction sauf dérogation.
  • Vidange des plans d'eau : interdiction sauf autorisation pour les usages commerciaux.

Mesures applicables aux irrigants

En fonction de la source, les prélèvements sont limités ou interdits.

L'eau est précieuse, préservons-la !

L’eau douce est essentielle dans nos activités et notre quotidien mais également une ressource rare : seul 0,4% de la totalité de l’eau douce présente sur Terre nous est facilement accessible.


Les épisodes de sécheresse et de canicule se succédant de plus en plus fréquemment, il est important d’agir pour la préserver et de changer nos habitudes.

Pour cela, nous pouvons commencer par adopter des gestes simples à la maison :

  • Chassons et réparons les fuites au niveau des robinets et des chasses d’eau ! Et vérifions-les régulièrement. Une chasse d’eau qui fuit gaspille 600 L d’eau par jour.

  • Préférons la douche au bain. Une douche nécessite entre 40 à 80 L alors qu’un bain entre 150 et 200 L.

  • Ne laissons pas couler l’eau du robinet en permanence lorsque nous faisons la vaisselle, quand nous nous lavons les dents ou encore lors de la douche. Fermer le robinet quand on se brosse les dents permet d'économiser 350 L d'eau par semaine.

  • Lançons uniquement le lave-linge et le lave-vaisselle quand ils sont pleins.

  • Coupons l’arrivée d’eau quand nous partons plusieurs jours du domicile.

  • Récupérons et réutilisons l’eau coulant avant d’obtenir la bonne température ainsi que l’eau de pluie pour arroser notre jardin, laver notre véhicule, etc.

  • Arrosons notre jardin le soir uniquement. Et utilisons un paillage pour conserver plus longtemps l’humidité, et donc, arroser moins souvent.

Puis, à l’occasion d’un renouvellement, investir dans des robinets munis de mitigeurs et de mousseurs, dans des pommeaux de douches économes, et dans des électroménagers peu gourmands en eau.

Ou encore installer un réducteur de pression pour réduire le débit d’eau qui s’écoule des appareils sanitaires, et donc, moins gaspiller.

Surveiller et estimer sa consommation

CmEau, opérateur et distributeur local d’eau, permet de surveiller ses consommations mensuelles et hebdomadaires grâce aux compteurs intelligents installés dans l’agglomération. Pour cela, il suffit de créer un compte sur leur site.

CmEau met également à disposition un calculateur permettant d’estimer sa consommation. Cela permet de comparer avec sa consommation réelle.