18 août 2017
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Plan Climat Energie Territorial

Imprimer la page
Partager la page

Le Plan Climat-Energie Territorial de Chartres métropole

29 actions pour limiter les émissions de gaz à effet de serre

 

La France s’est fixé pour objectif de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Au plan local, les élus de Chartres métropole, après avoir adopté en novembre 2012 un Agenda 21, ont élaboré et adopté le 14 octobre dernier un Plan Climat-Energie Territorial (PCET), qui comporte 29 fiches actions visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble du territoire de l’Agglomération, réparties en 5 thématiques : énergie, aménagement durable du territoire, déplacements, consommation durable de Chartres métropole, agriculture et alimentation (voir encadré).

Le programme d’actions du Plan Climat-Énergie Territorial a fait l’objet d’une concertation associant les élus, les agents des collectivités, des associations locales, ainsi que le Conseil de développement de Chartres métropole (regroupant des membres de la société civile).

 

Cliquez ici pour télécharger le document sur le Plan Climat-Energie Territorial

 

Chartres métropole s’engage !

Bilan carbone et gaz à effet de serre

Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants doivent réaliser un Plan Climat Energie permettant de calculer un bilan carbone de leurs patrimoine et services avant la fin de l’année 2012. Chartres métropole a voulu aller plus loin dans la démarche en faisant réaliser également un bilan carbone territoire et en souhaitant s’inscrire dans un plan d’action afin de réduire les gaz à effet de serre.

Le bilan carbone de l’agglo à la loupe

Dans le cadre du Plan Climat de l’agglomération, un bilan carbone a été réalisé. Il a permis de déterminer les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour chacune des compétences de Chartres métropole. On y apprend ainsi que les postes de l’énergie (rouge) et des transports (bleu et marron) sont les plus émetteurs de CO2.
Dans le but d’atténuer les émissions de GES, il faudra donc agir en priorité sur ces deux domaines. A cet effet, une concertation publique se déroulera au cours de l’année 2013. L’ensemble des habitants seront invités à s’exprimer sur les thématiques du climat et de l’énergie.