16 décembre 2017
Facebookrss
Connexion
Connexion
Afficher / masquer l'espace privé

Gestion de la rivière

Imprimer la page
Partager la page

Chartres métropole a la compétence "Entretien et gestion du lit de la rivière" sur le territoire des 47 Communes. La rivière principale est l’Eure, qui s'étend de Saint Georges-sur-Eure à Jouy, ce qui représente environ 48 kms de cours d’eau, sur lequel sont présents une cinquantaine d'ouvrages, tels que des moulins et autres vannages. L'autre rivière, la Roguenette, passe sur les communes de Sours, Nogent-le-Phaye, Gasville-Oisème et Saint-Prest, soit 17 kms de cours d'eau.

Surveillance générale de la rivière

Les services veillent au bon écoulement de l’eau et à l'état écologique de la rivière. Ils interviennent également sur les vannages, notamment en zone urbaine, afin de réguler au mieux le niveau d’eau, en fonction des intempéries.

Les services interviennent uniquement sur les berges qui appartiennent à l’agglomération, principalement sur les espaces naturels du plan vert. Les travaux sur la rivière sont soumis à une règlementation particulière du code de l’environnement, y compris certaines interventions sur les berges.

L’Eure et la Roguenette sont des cours d’eau non domaniaux, c’est-à-dire que les riverains sont propriétaires jusqu’au milieu du lit de la rivière et qu’ils sont responsables de l’entretien des berges. Ils peuvent consulter les services de Chartres métropole pour tout projet de restauration de berge, qui leur apporterons volontiers leurs conseils.

La police de l’eau est assurée par les services de l’état (par la DDT).

Continuité écologique

La recherche de continuité écologique (RCE) est une démarche entreprise par Chartres métropole. L’objectif est de rechercher l'écoulement de l’eau le plus naturel possible, le meilleur transport des sédiments possible et la libre circulation des poissons.

Une étude a été menée de Luisant à Lèves, afin de trouver un chemin de continuité écologique pour la rivière. Des travaux seront entrepris de 2016 à 2017, pour atteindre cet objectif ambitieux en secteur urbain.

La démarche sera poursuivie sur l'ensemble des cours d'eau Eure et Roguenette, pour retrouver cette continuité écologique. L’objectif n’est pas de supprimer tous les vannages (50 ouvrages sur 48 kms de rivière) mais de retirer ceux à l'abandon, ou qui n'ont plus d'utilité. Le but est d'assurer avec les propriétaires de moulin, une bonne gestion de la rivière (ouverture partielle de vannes, coordination entre les propriétaires et les services de l'agglomération).

Restaurer et entretenir la rivière

Chartres métropole met en place un plan pluriannuel de restauration et d’entretien de la rivière (PPRE).

L’objectif est d'améliorer l'état général de la rivière, sa biodiversité, la qualité de l’eau et celle des paysages.

Pour cela, un diagnostic précis de la rivière est effectué (le lit du bras principal, celui des bras secondaires, les berges, les ouvrages, la ripisylve…), à la suite duquel un programme de restauration et d’entretien est mis en place, sur plusieurs années.

 

La mise en place de ce plan permet d’intervenir sur des berges privées, par exemple dans le cadre d’une déclaration d’intérêt général (DIG) et via des conventions avec les riverains concernés. Il n’y a aucune obligation d’intervention liée à cette programmation, l’état des lieux permet simplement de mieux connaître les secteurs problématiques et le programme de recueillir des subventions (Région, Agence de l’Eau…) utiles aux travaux.

Les actions issues du PPRE sont variées. Elles peuvent concerner l’abattage sélectif des arbres vieillissants ou malades, la restauration de berges dégradées, la pose de clôtures et/ou d’abreuvoirs, tout comme la mise en place d’aménagements resserrant le fil d’eau en période d’eaux basses (banquettes minérales naturelles en fond de lit).